• Sorbonne Nouvelle Conseil

Retours d'expérience consultant audiovisuel - Simon

1- Qui es-tu ? Quel est ton parcours et ton projet professionnel ?


Mon parcours est un peu atypique, sans pour autant être déviant - bien au contraire, il est même un peu binaire.

En effet, j’ai débuté mes études dans un domaine dit « technique », dans un BTS Audiovisuel dans la région lilloise, c’est-à-dire, pour faire simple, moins théorique que certaines formations en Cinéma. Suite à ces deux années très enrichissantes, et après l’obtention de ce brevet, désireux de donner une suite solide à ces premiers apprentissages des pratiques audiovisuelles, j’ai opté pour un enseignement, à nouveau technique, mais le plus hétéroclite possible. Ainsi, j’ai intégré l’Institut des Sciences et Techniques de Valenciennes, directement en troisième année d’une Licence Audiovisuelle et Médias Numériques. Cette année qui fut le prolongement logique de mes deux premières années d’études. Après cette troisième année, axée dans des domaines très peu théorique et en réalité peu axée sur le Cinéma, mais me permettant d’acquérir des connaissances pratiques solides, de l'expérience sur le terrain, je me suis tourné vers un chemin, une formation, plus théorique et plus large, à l’Université Sorbonne Nouvelle, à nouveau en troisième année : en Licence Cinéma et Audiovisuel. Puis, pris de passion, et confortablement installé de ce parcours, j’ai poursuis mon chemin directement en Master Recherche en Cinéma, et actuellement, je suis au prémisse d’une thèse, des études doctorales, toujours en Cinéma et Audiovisuel.


2- Comment as-tu connu Sorbonne Nouvelle Conseil ?


Il y a bientôt deux ans…ma rencontre avec Sorbonne Nouvelle Conseil fut très simple. Et, elle s’est faite par l’intermédiaire d’un post sur Facebook (sur la page de L’Université, il me semble), via un post donc qu’un ami m’a directement relayé. Il y été fait mention de la possibilité de tourner des vidéos de contenue pour une entreprise, et ainsi une mission dans des domaines qui étaient les miens, dans lesquels je voulais et veux poursuivre mon orientation, et après avoir rencontré l’équipe, et un entretien, une présentation, je me suis retrouvé en charge de ce premier travail.


3- Quelles ont été tes missions et ta position ?


Cela peut paraître un peu vu et revu, mais je tiens à insister sur ce fait, les missions proposent toujours quelques choses de différent, toujours « de la découverte », de la variété. Et, lorsqu’un nouveau projet voit le jour, bien que chaque membres de l’équipe, bien que chaque chargés de missions, possèdent des affinités et des compétences qui lui sont propres, chacun est amené à apporter sa pierre à l’édifice, ses connaissances.Bien souvent, il n’y pas de hiérarchie établie, elle se créer par elle-même, et se structure en fonction et pour les projets, ce qui permet une certaine et prolifique cohésion. Et, de ce fait, tout membre peut apprendre, par cette simple harmonie, dans des domaines qui ne sont pas les siens et élargir le cadre de son savoir.


4- Comment as-tu su faire le lien entre ta formation et ton parcours ?


Ma formation en Master Cinéma commencée, et absolument théorique, je me suis peu à peu éloigné des tournages et des projets concrets. Seulement, on ne quitte jamais vraiment la pratique, et ces missions m’ont permis et me permettent de me reconnecter avec ma formation première, de retrouver un cadre professionnalisant. En règle général, ces projets font appel à tout un domaine de connaissance, et d’apprentissage, ma formation technique est constamment sollicitée, et mise à jour.


5 - Quels ont étés les avantages de ton temps passé avec Sorbonne Nouvelle Conseil ?


J’ai appris par moi même et surtout par les autres. Sorbonne Nouvelle Conseil est un groupe, avec des têtes nouvelles, des rencontres, des membres provenant de formation toute très différentes. L’avantage est celui de l’expérience, l’expérience multiple. Dans le monde du travail qui se dessine de jour en jour, la bataille est rude. Sorbonne Nouvelle Conseil donne de grandes possibilités de faire, de se nourrir d’expériences, surtout d’enrichir son CV, d’apprendre à travailler en équipe, d’établir un premier réseau professionnel…ce sont indéniablement des armes, des atouts, qui ne seront pas négligeables une fois livré à sois-même hors de la sphère étudiante.


6 - Avez-tu des craintes au départ ? Se sont elles effacées, concrétisées ?


Ayant connu et rencontré ( et même fondé) beaucoup d’association , du moins des groupes étudiants visant à de la production, de l'extra-scolaire, à des projets, j’ai naturellement eu quelques craintes sur l’aspect complètement professionnel de l’association. Ces craintes se sont dissipées immédiatement, après mon premier entretien et ma première présentation avec l’équipe. La rigueur est non seulement de mise, mais elle est constante.


7- Quelles ont été les démarches pour rejoindre l'association, travailler avec Sorbonne Nouvelle Conseil ?


Pour rejoindre Sorbonne Nouvelle Conseil, j’ai simplement contacté l’équipe, du moins le membre chargé de la mission audiovisuelle.

Les démarches et habitudes de travail sont commodes, adaptées à notre emploi du temps, basées sur des rendez-vous, discussions, préparations des projets.


8- Est-ce que tu conseillerais Sorbonne Nouvelle Conseil aux étudiants de l'Université Sorbonne Nouvelle ?


Sorbonne Nouvelle Conseil est une formation, au même titre que certains cours ou certes activités dispensés par la faculté. Pour des étudiants en Cinéma et Audiovisuel, il n’y a pas, au cœur de l’université, d’autre et meilleur moyen de se tester, de prolonger son apprentissage, de découvrir le travail et la relation avec un client, c’est un excellent moyen d’apprendre en agissant, dans le geste, l’acte.